dimanche 18 mars 2007

Orgon : les Estrangin notables du village

Un ouvrage fort intéressant tiré à 1200 exemplaires, rassemblant le patrimoine matériel et moral de la ville d'Orgon. Dans cette monographie de rené Fages et Louis Tertian, j'y découvre avec intérêt quelques références sur la famille Estrangin.

Chapitre XII : les grandes familles d'Orgon
Outre nos cousins Rostand fort représentés on y retrouve différentes allusions à la famille. Avec un décalage d'un siècle avec les archives retrouvées en 1930 :

"Les Estrangin font leur apparition à Orgon au XVIe siècle où leur histoire sera fortement imbriquée et confondue avec celle des Rostand, par suite d'alliances répétées et étonnamment nombreuses. Comme les Rostand, les Estrangin seront très attachés au Roi et à la religion. La révolution française les persécute, ils la traversèrent avec courage sans rien abdiquer de leurs sentiments. Un de ses membres sera d'ailleurs fusillé en 1793".

Et quelques informations sur les responsabilités occupées sont mentionnées :
"Deux Estrangin furent consuls d'Orgon : Pierre en 1666 et Esprit en 1764... Louis Estrangin sera également premier consul d'Eygalière de 1764 à 1776, puis en 1781... Son fils Jean, avocat, sera nommé en 1791 juge de Paix du canton d'Orgon et en 1793, sa qualité de contre-révolutionnaire et fédéraliste lui causera des difficultés"...
" Louis et Jean seront portés émigrés le 15 messidor an II (3 juillet 1794) et leurs biens estimés à 3654 livres 7 sous, mis sous scellés. Ils seront rayés de la liste des émigrés le 7 pluviôse an VII (26 janvier 1799). Après la Révolution, Jean Estrangin deviendra avoué à la cour d'Aix-en-Provence, puis avoué à la cour de Marseille en 1805".

Plus loin on retrouve grâce aux auteurs, d'autres références utiles.

"Pierre Estrangin est consul d'Orgon en 1667". Plus tard "Esprit Estrangin devient consul en 1734".

"Pierre Estrangin, aumônier des infirmeries et des pestiférés, mourra de la peste le 1er février 1721 à l'âge de 30 ans et sera inhumé à Bazarde dans la terre d'Accurse Granier".

"Notabilités mentionnées dans les actes de 1745 à 1768... 25 mai 1757, mariage de Louis Estrangin, bourgeois, fils d'Alexis et de Thérèse Isnard avec Marguerite Rostand, fille d'Esprit Rostand, notaire royal et Anne Estrangin".

Dans la chapelle centrale de gauche de l'église d'Orgon se trouve la sépulture de "Louise Estrangin décédée le 20 avril 1712. Au même endroit on peut découvrir celle d'Elisabeth Estrangin née Isnard, décédée le 21 novembre 1751 à l'âge de 41 ans, femme d'Esprit Estrangin".

Le certificat de baptême de la cloche en bronze "Marie" du 12 août 1734 comporte le nom d'Esprit Estrangin et d'Anne Estrangin... à côté d'autres noms de notables.

Nous aurons l'occasion de revenir sur ces différentes étapes.

Aucun commentaire: